Page 1 of 2 12 LastLast
Results 1 to 30 of 31

Thread: Premier tour de playoffs : Réactions

  1. #1

    Premier tour de playoffs : Réactions

    Postez ici vos réactions.

  2. #2
    Première victoire lors du game 1 pour mes Heats avec une équipe de Cleveland grandement limité dans son adresse. Les Cavs terminent la rencontre à 36.7% aux tirs tandis que mon cinq majeur assure un très joli rendement. Sam Cassell s'est pourtant vite retrouvé limité par les fautes, mais Brevin Knight a assuré un bon rendement ( 5 passes et 5 interceptions ) malgré une adresse horrible.

    Il faudra maintenant confirmer lors du game2 cette bonne première prestation.

  3. #3
    Senior Member
    Join Date
    May 2017
    Location
    Perpignan
    Posts
    242
    On pourrais avoir les pbp?

  4. #4
    Comme redouté une bonne grosse raclée pour le match 1. Tous mes joueurs se sont écroulés à part Scott Burrell !
    Si on ne fait pas clairement quelque chose pour le match 2 j'ai bien peur que cela soit fini.
    Saison 1996-1997 : 50-32 - Finales de Conférence (3-4 vs Rockets)

  5. #5
    Punaise les surprises !!! Bien content d'avoir échappé à celles-ci.
    On sécurise l'avantage du terrain sur ce premier match, notre banc a produit sévèrement ce qui est la clé.
    Johnson est incandescent depuis quelques matches et signe son 4ème match de suite à plus de 23 pions et 3 matches en double-double en 4 rencontres.
    Il faut protéger l'avantage au prochain match pour aller à Utah et mettre une grosse pression sur Buck !

  6. #6
    Nouvelle victoire lors du game2. Limité par les fautes lors du premier match, Sam Cassell a clairement relevé la tête et de quelle manière ! Notre meneur termine la partie avec 31 points, 7 rebonds et 11 passes au compteur et s'impose largement dans son duel face à Kenny Anderson. On va donc aller à Cleveland pour terminer la série. A nous de montrer le même niveau de jeu en dehors de nos bases.

  7. #7
    1-1 a peu de choses près 2 petit points, la faute à un deuxième quart-temps tres compliqué. Webber répond présent mais on attend plus de ceballos qui est vraiment en difficulté avec son shoot.

  8. #8
    Alors qu’on espérait rien de particulier sur ces PO, ça tourne à notre avantage avec un G2 qui est tout simplement notre meilleure perf générale de cette saison avec un +52 et des Hornets bloqués à 65 points .
    Camby et Barry ont pu souffler , ce qui laisse de bons espoirs de qualification même si il en reste tout de même un à gagner ... et Charlotte à la maison c’est assez solide . En tout cas , départ très prometteur d’Indy

  9. #9
    Nous perdons ce deuxième match à la maison. On se met en difficulté tout seul pour le reste de la série. Il y aura déjà des ajustements de notre côté pour le prochain match. Il faudra absolument aller en chercher un à l'extérieur pour pouvoir survivre de ces play-off . Sortir dès le premier tour serait une déception immense.

  10. #10
    Meme si les favoris sont les Pacers avec un meilleur bilan.
    Y'a pas à dire....
    Les Hornets sont juste à chier ! Pas d'autre mot....
    GM Charlotte Hornets

  11. #11
    Triste défaite au game 1, pourtant en regardant les stats on n'est pas ridicules, mais ça n'est pas passé. Du coup on se met en grande difficulté dès ce 1er tour, et même si on a mis une belle raclée +27 au game 2, on n'a pas d'autre choix que d'aller gagner le prochain à Detroit, sans quoi on sera dans une situation très inconfortable.

    1996 NBA Champions

  12. #12
    Senior Member
    Join Date
    May 2017
    Location
    Perpignan
    Posts
    242
    Pour le moment on arrive à imposer notre défense dans cette série en limitant les Warriors à 73 et 78 pts
    A confirmer dans la baie

  13. #13
    Une seconde raclée. Prochain match Win or GO Home
    Saison 1996-1997 : 50-32 - Finales de Conférence (3-4 vs Rockets)

  14. #14
    On perd le game3 à Cleveland de 5 points. Paradoxalement, cette défaite est relativement encourageante car si l'on se penche sur le box, Ray Allen a été particulièrement maladroit ( 4 sur 16 !! ) tandis que Sir Charles en face s'est montré particulièrement fringant ( 32 points et 9 rebonds ). On se dit donc que les deux hommes ne sortiront à priori pas les même performances sur le game4 et on espère donc en profiter.

  15. #15
    On passe face aux Spurs. L’équipe a répondu présent pour le moment, en espérant continuer ainsi.

  16. #16
    On s'impose à la maison et prenons l'avantage de la série. Horry monte en régime et la patte de Legler ajouté aux perfs de Williams en sortir de banc se montre comme une aide précieuse. Allez les gars on continue a tout donner afin de sortir la tête de serie numéro 1 et peut-être faire la bise aux heat au prochain tour.

  17. #17
    Après un premier match très difficile, le Jazz sort 2 gros match pour reprendre les devants ans la série face aux Grizzlies.
    Pour l'instant le collectif fonctionne à merveille et nous mettons un peu la pression sur Memphis.
    Le match 4 peut être un tournant dans la série

  18. #18
    Match valeureux où on paie notre première mi-temps de merde.
    On perd le Shaq sur blessure.
    Grant Hill est énorme et Elie nous a sorti des interceptions qui nous ont tués.
    On va changer des choses pour le prochain match.
    On a en tous cas perdu cher sur ce match ...

  19. #19
    Pfff quelle déception....
    On aura même pas réussi à gratter un match. Très très grosse désillusion.
    Saison 1996-1997 : 50-32 - Finales de Conférence (3-4 vs Rockets)

  20. #20
    On perd à Detroit, dos au mur on n'a plus d'autre choix que de réaliser l'exploit. Sortir dès le 1er tour serait une grosse désillusion, on va tenter un coup pour ce game 4, ça passe ou ça casse...

    1996 NBA Champions

  21. #21
    Dur la blessure de Shaq. On pourrait avoir pas mal d'upsets sur ce 1st round!

  22. #22
    les bébés Pacers continuent donc leur route . Chaque joueur tient la route individuellement, c'est meme Camby qui limite decoit le + par rapport a la SR.
    On attend donc maintenant notre adversaire, c'est tout du bonus au vue de notre roster et surtout notre inexpérience, mais ca se prend !

  23. #23
    Les cavaliers reviennent à 2-2 sur la série et confirment ainsi nos difficultés à s'imposer à l'extérieur. Après le récital Barkley au game3, c'est au tout de Jim Jackson de s'illustrer.

    On se met donc en danger avec un 5ème et ultime match qui se disputera sur notre parquet. Tâchons de profiter de l'avantage du terrain pour rallier les demis-finales de conférence...

  24. #24
    Chaud chaud chaud pour nous, on arrache le game 5 en s'imposant d'un tout petit point à Detroit.

    Dernier round à domicile, interdiction de flancher, je m'en voudrais terriblement.

    1996 NBA Champions

  25. #25
    C'est fini pour nous. Mais je ne suis pas spécialement surpris par l'élimination par les Celtics, dont le point fort est notre point faible et cette défaite dès le premier match. En 5 manches, ca va vite.
    On était déjà plus que surpris que de termine la saison 1er à l'Est, avec le même effectif que la saison précédente terminé 8e à l'Est.
    GM New York Knicks

  26. #26
    Deux upset déjà, c'est moche pour les Grizzlies aussi. Forcément se retrouver à devoir gagner sans Shaq à l'extérieur, pas évident... surtout face à un Hill en feu

  27. #27
    Bravo à Utah .
    Après les avoir battu 3 0 sans discussion en saison régulière , on se fait sortir aussi sans discussion après avoir dominé le premier débat de 32 points.
    Grant Hill à a prouvé que c'était un joueur d'exception et nous, malgré le retour en forme de Mookie Blaylock nous avons encore raté une autre saison.
    La déception est immense et et un changement est peut-être envisagé aussi bien au niveau du staff que des joueurs ...

  28. #28
    Très grosse déception de notre côté. Après deux succès convaincant lors des games1 et 2, on pensait se diriger tranquillement vers les demi-finale de conférence. Mais notre incapacité à gérer nos matchs à l'extérieur nous coûte deux défaites à Cleveland et le game5 est un festival d'occasion ratée avec un revers de 2 petits points et une énorme déconvenue aux rebonds ( 50 rebonds contre 30 pour mes Heat - 17 rebonds offensifs pour les Cavs !!!! ). On est donc particulièrement déçu de la manière et des changements s'annonce en Floride lors de cette intersaison...

    Bravo à Cleveland en attendant qui a sût inverser la tendance, même si mon équipe a particulièrement aidée tkalba...

  29. #29
    On revient de loin en s'imposant finalement à domicile après avoir été menés 2 fois dans cette série face à des Pistons pourtant amoindris par la blessure de Terrell Brandon. J'ai bien stressé du coup

    On va affronter les Pacers, une équipe bien solide que j'aurais préféré éviter à ce stade de la compétition. On a fait 2-2 contre eux en saison régulière, et une seule victoire nous sépare d'eux au bilan final.
    On va tâcher de retenir les leçons du 1er tour et de profiter de l'avantage du terrain pour s'en sortir.

    1996 NBA Champions

  30. #30
    On est des miraculés, menés 2-0 on revient de loin pour s'imposer dans les 3 manches suivantes !
    On s'est appuyés sur nos points forts, le rebond (vu qu'on est n°1 de la Ligue dans ce domaine), du gros scoring bien réparti entre notre trio Glenn Robinson, Jim Jackson et Charles Barkley. Sur ce dernier match, on a presque toujours été en tête d'une petite dizaine de point mais on s'est écroulés à 4/5 minutes du terme et voir le duo d'artilleurs faire passer Miami devant mais on a réussi à mettre un dernier coup de collier pour s'imposer au finish.
    Sam Cassell (22,4 points / 9,0 assists / 3,4 rebonds) et Ray Allen (24,6 points / 6,0 rebonds / 5,0 assists) font d'excellents playoffs en étant 6ème et 7ème scoreurs des playoffs, mais manquent de soutien fiable sur la durée. Alors que chez nous, le cinq majeur est plus dense. Glenn Robinson tourne en 21,4 points / 9,6 rebonds / 5,6 assists, Jim Jackson en 20,4 points / 5,0 assists / 4,6 rebonds, Charles Barkley à 19,6 points / 8,0 rebonds à des pourcentages indécents, Greg Ostertag est meilleur contreur des playoffs avec 3,8 blocks plus 6,6 points et 8,1 rebonds, et que Kenny Anderson apporte 13,8 points et 7,2 assists à des pourcentages excellents comparés à la saison régulière.
    Maintenant place aux demies et les Celtics, qu'on avait éliminés l'an passé au 1er tour. On va chercher à profiter de l'avantage du terrain pour les remettre dehors pour faire aussi bien que l'an passé, sachant quand même que c'est un petit miracle que d'être en demie cette année avec toutes nos péripéties !

Posting Permissions

  • You may not post new threads
  • You may not post replies
  • You may not post attachments
  • You may not edit your posts
  •